God save the Queen, l'histoire de l'hymne britannique

Il est certainement l’un des chants attachés à l’Angleterre les plus connus. God save the Queen est entendu partout : un match de football, un défilé, une cérémonie, un mariage princier… Et pour cause, le God save the Queen est l’un des hymnes nationaux britanniques. Aussi connu qu’il soit, ce chant a une longue histoire qui rend son importance plus grande.

 

La fistule anale de Louis XIV à l’origine du God save the Queen

Louis xiv of france promojpg e1504256617532 1024x512Nous sommes en 1688. Le roi Jacques II Stuart est obligé de s’exiler en France pour fuir la Glorieuse Révolution. Pour se débarrasser de ce roi catholique qui voulait instaurer une monarchie absolue à la française, des nobles anglais font appelle au Stathouder hollandais Guillaume d’Orange et son épouse Marie qui n’est autre que la fille aînée de Jacques II. En plus de cela, Jacques II et sa seconde épouse ont donné naissance à un garçon baptisé lui aussi selon le rite catholique. Les Anglais craignaient qu’une nouvelle dynastie catholique s’empare du trône de Saint Edward.

Jacques II est accueilli par son cousin Louis XIV qui lui offre le château de Saint-Germain-en-Laye comme refuge. Deux ans auparavant, le Roi-Soleil avait été guéri d’une fistule anale lors d’une opération révolutionnaire. Pour fêter cette réussite, le compositeur du roi Jean-Baptiste Lully compose un air qu’il nomme Dieu sauve le Roi. Cette chanson connaît un réel succès populaire au point qu’en 1688, elle arrive jusqu’aux oreilles du roi déchu d’Angleterre.

Jacques II apprécie tellement cet air qu’il souhaite en faire son hymne lorsqu’il montera à nouveau sur le trône d’Angleterre. En attendant, il devient le crie de ralliement des sympathisants de Jacques II. L’ancien roi Stuart n’a jamais renoncé à la couronne d’Angleterre. Il tente plusieurs fois d’organiser des débarquements armés sur les Îles britanniques mais en vain. Ses revendications sont reprises par ses descendants à sa mort en 1701 et avec elles, le chant demeure le symbole patriotique des jacobites.

James ii 1633 1702

Un chant symbole de la puissance d’une dynastie

UnnamedEn 1714, la reine Anne Stuart meurt sans descendance vivante. Suite à la signature de l’Acte d’établissement en 1701, seul George de Hanovre est capable de lui succéder du fait de sa religion protestante. La nouvelle dynastie est considérée par les jacobites comme des usurpateurs. Les raides jacobites se succèdent mais sans succès. Les tuniques rouges sont bien trop puissants face à ces Catholiques mal équipés alliés aux Ecossais.

En 1745, suite au dernier débarquement de Charles Edward Stuart, il ne fait aucun doute que la victoire des Hanovre est totale. George II veut définitivement s’imposer et faire oublier ces épisodes jacobites dans l’histoire britannique. Et quel meilleur moyen que de s’approprier leur chant patriotique pour en faire l’hymne national ? Dieu sauve le Roi est traduit en anglais par le pasteur Henry Carrey et mis en musique par le compositeur royal Georg Friedrich Haendel. Ainsi naît la version actuelle du God save the Queen.

 

L’hymne de toute une nation

Elizabeth ii la femme la plus connue du monde mais aussi la plus secreteS’il est aujourd’hui connu sous le nom de God save the Queen, le chant est initialement intitulé God save the King. C’est bien simple, il s’agit d’un chant composé en l’honneur du souverain et de la grandeur du Royaume-Uni.

Les paroles sont en fait composées sur une citation du psaume 20 verset 9 du Nouveau Testament, divisée en trois couplets. Le titre change au gré du sexe du souverain. Lorsqu’il s’agit d’un roi on chantera God save the King, alors que lorsqu’une reine monte sur le trône, les Britanniques chanteront God save the Queen. Mais il s’agit bien là de l’unique changement au cours du temps. Etant donné que l’hymne est chanté en l’honneur du souverain, il est le seul individu à ne jamais le chanter.

De nos jours, contrairement à ce que beaucoup pensent, le Royaume-Uni n’a pas d’hymne national officiel, mais plusieurs chants considérés de la sorte. Néanmoins, le God save the Queen est l’hymne utilisé par le gouvernement et le plus populaire à travers le monde.

En plus du Royaume-Uni, le God save the Queen est aussi l’un des hymnes nationaux de la Nouvelle-Zélande. Il est aussi l’hymne royal de l’Australie, du Canada, de la Jamaïque, de la Barbade, des Îles Maurice, des Bahamas, de Grenade, de Salomon et de Belize. Ainsi, il est chanté en présence de l’un des membres de la famille royale.

 

Un hymne qui a traversé les frontières

Le God save the Queen n’a pas charmé uniquement les Français et les Britanniques. Certains grands visiteurs des souverains britanniques ont ramené en leur pays le chant qu’ils ont ensuite popularisé dans leur nation. C’est le cas par exemple de l’Allemagne.

L’empereur allemand Guillaume II est le petit-fils de la reine Victoria. Il séjourne à de nombreuses reprises en Angleterre. Guillaume II veut faire de son empire la première puissance mondiale à l’instar de la Grande-Bretagne. Il s’approprie alors le God save the Queen en le faisant traduire en allemand. Ainsi, jusqu’à la chute de l’empire germanique en 1918, il demeure l’hymne national allemand.

Maxresdefault 1 1


 

God save the Queen n’est pas seulement une devise, voir même une prière, pour porter bonheurs au règne du souverain. Il est l’hymne de toute une nation, symbole de l’unité d’un royaume qui peut parfois être en désaccord.

 

K. Guillot

Paroles de God save the Queen

Paroles en anglais

God save our gracious Queen,
Long live our noble Queen,
God save the Queen !
Send her victorious,
Happy and glorious,
Long to reign over us ;
God save the Queen !

O Lord, our God, arise,
Scatter her enemies,
And make them fall !
Confound their politics,
Frustrate their knavish tricks,
On Thee our hopes we fix,
God save us all !

Thy choicest gifts in store
On her be pleased to pour ;
Long may she reign ;
May she defend our laws,
And ever give us cause
To sing with heart and voice :
God save the Queen !

Paroles en français

Que Dieu protège notre gracieuse Reine,
Longue vie à notre noble Reine,
Que Dieu protège la Reine !
Rends-la victorieuse,
Heureuse et glorieuse ;
Que soit long son règne sur nous,
Que Dieu protège la Reine !

Ô Seigneur, notre Dieu, surgis
Disperse ses ennemis
Et fais-les chuter ;
Confonds leurs complots,
Déjoue leurs conspirations de filou !
En Toi, nous mettons notre espoir ;
Que Dieu nous protège tous !

Veuille bien verser sur elle
Tes dons les plus précieux ;
Puisse-t-elle régner longuement ;
Puisse-t-elle défendre nos lois
Et nous donner toujours raison
De chanter avec cœur et à pleine voix :
Que Dieu protège la Reine !

God save the Queen - hymne national britannique

Vous pourriez aussi aimer

Date de dernière mise à jour : 29/08/2020

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire