Elizabeth II face au 11 septembre

Il est 13h46 (heure britannique). Les Britanniques débutent une belle après-midi ensoleillée. Ils ne se doutent pas qu’à plus de 3 000 kilomètres, la tour nord du World Trade Center vient d’être percutée par un avion avec à son bord près de cent personnes. Ce fut le point de départ de l’une des plus meurtrières attaques terroristes de l’histoire.

Les chaînes de télévision britanniques stoppent leurs programmes pour des éditions spéciales avec pour première image, la tour en feu. Mais les premières minutes sont marquées par l’incompréhension. S’agit-il d’une explosion ? Très peu de personnes ont pu voir l’avion foncer sur la tour.

 

Des vacances bousculées

830x532 attaque contre tours jumelles world trade center 11 septembre 2001Mais où était Elizabeth II ce 11 septembre 2001 ? En cette seconde semaine de septembre, le couple royal termine ses vacances estivales à Balmoral. Quand vient la nouvelle des Etats-Unis, le secrétaire particulier de la reine court l’avertir. Elizabeth II et le prince Philip allument alors leur télévision, regardant médusés les images de la tour en flamme, quand à 14h03 un second avion fonce sur la tour sud. Le doute n’est plus permis. Les Etats-Unis subissent une attaque terroriste sans précédent.

Le téléphone de Balmoral se met alors à sonner. Le Premier Ministre Tony Blair informe la reine de la situation. La sécurité autour du domaine est immédiatement renforcée. Les Etats-Unis, alliés du Royaume-Uni, sont aussi la plus grande puissance du monde occidental. Une attaque contre ce pays américain vise en fait tout ce que représente l’Occident. Conscient que la Grande-Bretagne peut elle aussi se voir attaquée, le Premier Ministre ne veut en aucun cas risquer la vie de la souveraine.

Les minutes passent et les nouvelles venues d’Amérique ne sont pas bonnes. Le Pentagone, quartier général de l’armée américaine et ministère de la Défense, voit lui aussi un avion s’écraser contre l’une de ses façades à 14h37. Pendant ce temps, les yeux rivés sur son poste de télévision, la reine reste constamment informée de la situation par le gouvernement qui communique directement avec elle. Pendant tout le reste de l’après-midi, Elizabeth II demeure à Balmoral pour sa sécurité, mais il faut réagir rapidement.

 

Article 1292594 0a590153000005dc 634 634x430La famille royale dans le recueillement

Le traumatisme est international. La reine doit se tenir auprès de ses sujets effrayés à l’idée qu’un tel drame se soit produit faisant plus de 4 000 victimes. Ils savent que cet événement est aussi une déclaration de guerre des islamistes contre l’Occident. Elle retourne donc en toute urgence à Buckingham Palace dès le lendemain. Elle demande alors personnellement que soit joué l’hymne américain pendant le changement de la garde.

L’heure est désormais au recueillement. Le 14 septembre, un service commémoratif est organisé en la cathédral Saint-Paul, le plus vaste édifice religieux de Londres. Avec le couple royal, le prince de Galles et le prince Harry se tiennent présents pour rendre hommage aux si nombreuses victimes, le prince William étant à l’université de Saint Andrew’s. Le prince Philip tient à participer personnellement à la cérémonie en lisant un passage de l’évangile. Avec la famille royale, c’est tout l’univers politique d’Angleterre qui s’est réuni. Avec le Premier Ministre Tony Blair, les anciens chefs de gouvernement comme Margaret Thatcher étaient présents.

 

Les hommages de la famille royale au World Trade Center

23eabf7e00000578 2867002 image a 5 1418146735824Le prince Harry est particulièrement touché par la catastrophe. Il tient à servir son pays dans sa lutte contre le terrorisme au côté des Etats-Unis et part combattre pendant la guerre d’Afghanistan en 2007. Deux ans plus tard, il est le premier à se rendre sur le site du World Trade Center pour rendre hommage aux victimes.

Après cette date, chaque visite officielle aux Etats-Unis par un membre de la famille royale est l’occasion d’un hommage aux morts de cette tragédie. Après Harry, c’est au tout du duc et de la duchesse de Cambridge de se rendre à Ground Zero en 2014. Ils visitent alors le musée-mémorial consacré à l’événement qui vient d’ouvrir ses portes. Le prince Charles et la duchesse de Cornouailles s’y rendent également le 1er novembre 2015. Dix jours plus tard, la comtesse de Wessex participe à la cérémonie du 14e anniversaire du 11-septembre. Mais s’il y a une visite qui a marqué les esprits, c’est bien celle du couple royal.

La reine Elizabeth II et le prince Philip effectuent une visite officielle aux Etats-Unis en juillet 2010. Le couple royal ne peut repartir en Angleterre sans se rendre sur le site du World Trade Center. A cette occasion, la reine rencontre des familles de victimes et inaugure un mémorial pour les 67 victimes britanniques de la chute des tours.

Kevin guillot 1

Kévin Guillot

Vous pourriez aussi aimer

  • Thomas Pernette - Elizabeth II

    Interview exclusive de Thomas Pernette sur son livre Elizabeth II, les chapeaux de la couronne.
  • Journée du patrimoine en Franc

    Lors des journées du patrimoine, partez à la découverte du patrimoine français sur les pas des rois d'Angleterre.
  • Elizabeth II face au 11 septem

    Que faisait la reine Elizabeth II le 11 septembre 2001 et comment a-t-elle réagit ? Découvrez la réaction de la plus célèbre reine du monde lors de cette tragédie.

Date de dernière mise à jour : 10/09/2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire