La véritable histoire du bal des Débutantes

Faire son entrée dans le grand monde, voilà un défi des plus prestigieux lancé à toutes les demoiselles de l’aristocratie britannique. Toutes les jeunes filles bien nées ne sont en aucun cas privées de cette étape de leur vie. A l’heure des grandes festivités, le temps est aux intrigues pendant ce fabuleux événement qu’est le bal des Débutantes. Vous êtes gracieusement invité à découvrir l’événement glamour de l’année.

139055708 2486568028319057 3048673508163057630 nLes origines d'un bal hors du commun

Voilà dix-neuf années que le roi George III règne au côté de son épouse, la très gracieuse reine Charlotte. Cette souveraine populaire fête en 1780 ses 36 ans. Le roi veut marquer l’événement. Quoi de mieux qu’un bal pour cela ? Et pas n’importe quel bal !

Pour célébrer la jeunesse éternelle de son épouse à ses yeux, le roi demande que toutes les jeunes filles de l’aristocratie britannique soient présentées à la reine Charlotte. Nous sommes au palais Saint James, au plein cœur de Londres. Pour la première fois, George III et Charlotte inaugurent ce bal qui prendra le nom de la souveraine. Car c’est bien une véritable tradition que le couple royal crée ce jour-là.

 

La saison londonienne

La reine est née un jour de mai 1744. A cette période de l'année, les ducs et autres comtes anglais reviennent à Londres après la période de la chasse dans leurs domaines au cœur de la giboyeuse campagne anglaise. On peut dire que cet anniversaire tombe à pic.

Le bal de la reine Charlotte permet de fêter dignement le retour de l’aristocratie à Londres. Surnommée « la saison londonienne », l’heure est aux potins dont raffole la haute société britannique. La reine elle-même serait folle de ces récits, parfois basés sur de simples rumeurs, qui retracent les amourettes des jeunes filles. Car c’est bien là l’enjeu de cette saison de tous les rebondissements. Ces jeunes aristocrates doivent trouver en quelques jours l’époux idéal.

Ou est filme la chronique des bridgerton

Un rite de passage

138309751 3872341842805720 9165127420363413486 nDans la bonne société anglaise, les enfants ne sont jamais montrés en public avec leurs aristocrates de parents. Effectivement, il était de bon ton de laisser les enfants aux nourrices pendant que se jouaient bals et intrigues à la cour ou encore dans les nombreux bals qui rassemblaient tout ce que Londres comptait de personnalités. Isolés dans le giron de leur foyer, ils fréquentent seulement l’entourage familial ou d’autres enfants issus de leur milieu social. Ils font finalement leur entrée dans le monde lorsque les parents jugent le moment opportun.

Faire son entrée dans le monde signifie simplement participer à son premier bal. La jeunesse aristocratique de Grande-Bretagne est alors jugée de la tête au pied. Que ce soit leur apparence, leurs manières, leurs conversations ou leur esprit, tout est analysé pour bien comprendre le bon parti qui est présenté par la famille. Bien entendu, le bal de la reine Charlotte est l’un de ces rites de passage qui fait passer l’enfant directement dans l’univers impitoyable des adultes.

 

La présentation à la Cour

Avant même le bal tant attendu de la souveraine, les jeunes filles de la noblesse devaient se plier à une obligation bien protocolaire. Elles sont en fait présentées à la Cour de Saint James. Au cœur de Londres, dans ce palais qui a donné ce nom à la Cour d’Angleterre, elles entrent dans la salle du trône où siègent George III et Charlotte sous un dais pour effectuer une révérence devant eux. Vêtues de leur plus belle robe, elles sont présentées à leurs juges royaux par leur famille. C’est bien cet événement qui ouvre la saison londonienne et qui permet à l’aristocratie de se faire un premier avis sur ces nouveaux arrivés.

9cc95af802ac3551be487105b5406317

Le bal de la reine Charlotte ou le bal des Débutantes

138830390 849287222298927 3121884295755609503 nArrive le moment tant attendu. Le bal de la reine Charlotte est un événement extrêmement glamour et prestigieux. C’est bien simple, s’il y a un lieu où il faut être pour rencontrer toute l’aristocratie des Îles britanniques, c’est bien lors de ce bal si particulier.

Toutes les jeunes filles qui débutent dans le monde rencontrent et dansent avec tous les prétendants du même âge présents. Ainsi naît l’expression de « bal des Débutantes » au XIXe siècle. Lors de cette soirée, de nombreuses unions sont promises. En somme, l’avenir du royaume du roi George se joue ce soir-là.

Cette tradition perdure après la mort de la reine Charlotte en 1818. Pendant tout le XIXe siècle, les jeunes filles aristocrates sont introduites dans le monde au cours de ce bal. Mais au commencement du XXe siècle, l’heure est au changement. Finalement, la reine Elizabeth II décide de mettre définitivement un terme à cette coutume désuète du bal de la reine Charlotte en 1953.

 

La renaissance d'un bal exceptionnel

Mais cette tradition n’a pas dit son dernier mot. Il faut traverser la Manche pour voir à nouveau danser la valse la jeunesse du beau monde. En 1992, Ophélie Renouard décide de reprendre cette tradition anglo-saxonne oubliée pour l’organiser dans l’un des plus beaux palaces parisiens. L’objectif est de rassembler vingt jeunes filles issues de familles influentes du monde pour les faire danser avec de riches cavaliers, vêtues de robes de créateurs. Le raffinement à la française est à l’honneur désormais pour récolter des fonds pour des associations caritatives. Les jeunes gens sélectionnés avec soin sont alors invités avec leurs célèbres parents.

Comme maître de cérémonie, on peut voir le célèbre animateur et spécialiste des têtes de couronnées Stéphane Bern. Il est d’ailleurs revenu il y a peu sur sa relation et ses opinions sur la famille royale britannique pour Monarchie Britannique dans une interview exclusive.

6749762 6434041 fancy huh the 26th annual bal des d butantes was held at the sha a 39 1543511689766

 

K. Guillot

Vous pourriez aussi aimer

Date de dernière mise à jour : 13/01/2021

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire