L'ordre de la famille royale

88309072 1410502182462090 5151997306605666304 nEn 1820, le roi George IV monte sur le trône. Il succède au vieux roi George III, qui a vu la folie emporté son esprit, avait fini ses jours seul dans son château de Windsor. Il faut créer une nouvelle ère qui s’oppose à celle révolue de George III. Le style du nouveau monarque détonne d’ailleurs par rapport à celui de son père. Dépensier et très attaché aux ors de la monarchie, il veut une institution puissante à l’image de celle qui se trouve de l’autre côté de la Manche. D’autant que le Royaume-Uni est sorti grand vainqueur de Napoléon. La cour en attend beaucoup du souverain.

Dès la création de la monarchie britannique, les hommes qui entourent le monarque cumulent les distinctions. George IV aime les femmes et n’hésite pas à les mettre en avant dans son entourage. Il a d’ailleurs cumulé les maîtresses au cours de sa vie. Il leur faut obtenir une distinction qui permettrait de montrer au monde qu’elles font partie de l’entourage royal. Le roi décide alors de créer l’ordre de la famille royale qui demeure exclusivement féminin et au bon vouloir du souverain. Cette distinction se présente comme un portrait en miniature de George IV, entouré de diamants.

Ainsi les femmes de la cour peuvent orner leurs robes d’une distinction aussi digne que celles de leurs époux. Cette dernière est alors portée sur l’épaule gauche. En plus de cela, il fait ajouter au portrait en mature entouré de pierres précieuses un ruban de soie sous la forme d’un noeud. Ce ruban est alors repris ensuite par ses descendants et change de couleur en fonction des règnes. George IV inaugure ainsi ce qui devient une tradition britannique. Chaque souverain qui lui succède, hormis Guillaume IV et Edward VIII, crée l’ordre de sa propre Maison. Seule la reine Victoria a osé lier son portrait luxueux à celui de son mari. Ainsi, elle crée l’ordre royal Victoria et Albert après son mariage en 1851.

Une femme peut alors cumuler les distinctions. Par exemple, la reine Mary a été admise dans les ordres royaux de Victoria et Albert, Edward VII, George V, George VI et Elizabeth II. Elle pouvait donc porter le nombre de décorations de son choix sur son épaule gauche.

87168847 1410502225795419 309399269226315776 n

Celui de la reine Elizabeth II se présente comme un portrait miniature de Sa Majesté la représentant dans ses jeunes années en robe de soirée, portant la couronne d’apparat de George IV et l’ordre de la Jarretière. Ce portrait est entouré de diamants et surmonté d’une couronne Tudor et de son chiffre. Son ruban de soie est quant à lui de couleur jaune. La dernier membre de la famille royale à avoir reçu la prestigieuse décoration est la duchesse de Cambridge qui l’a reçu en 2018.

 

 

K. Guillot

Vous aimeriez aussi

Date de dernière mise à jour : 03/09/2020

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire