Être dame de compagnie de la reine

Elles sont l’ombre quotidienne de la reine. Les dames de compagnies sont constamment à ses côtés lors de ses sorties publiques. Pourtant, nous sommes peu nombreux à pouvoir se vanter de les connaître. Quel est leur véritable rôle ? Qui sont-elles ? Entrez dans les coulisses de la monarchie britannique à travers les portraits de ces femmes qui figurent comme les plus proches individus de la souveraine.

Dame de compagnie, l'histoire d'un titre

8355126Le XVe siècle connaît le règne d’Edward IV. Ce roi guerrier réorganise aussi la vie de cour en Angleterre. En 1478, il dévoile le Black Book of the Household qui réorganise la cour selon le modèle de celle du duché de Bourgogne. Pour la première fois est mentionné des dames de compagnie qui accompagnent son épouse. A cette époque, aucune dame de compagnie n’avait le dessus sur les autres. La reine Elizabeth Woodville en avait cinq quotidiennement autour d’elle.

Pendant l’ère Tudor, les dames de compagnie étaient considérées comme de véritables compagnons. Elles avaient la charge de divertir, d’habiller et d’aider le membre de la famille royale qu’elles servaient. Au-delà de la reine régnante ou consort, les autres membres de la famille régnante féminins comptent un entourage de dames pour les servir. En ce XVIe siècle, les dames de compagnie deviennent exclusivement des aristocrates. Elles sont en fait choisies en fonction de leur statut social et sous recommandation du gouvernement.

L’organisation des dames de compagnies a été instaurée à l’époque de la cour Tudor. Depuis cette période, la maîtresse des robes dirige les dames de compagnie, suivie de la première dame de la chambre qui supervise les dames de la chambre. Ces dernières sont toujours des épouses ou des veuves de pairs d’Angleterre qui ont un titre au-dessus de celui de comtesse. Après elles, vient la femme de chambre et enfin le groupe de demoiselles d’honneur.

 

Les dames de compagnie de la reine Elizabeth II

Queen elizabeth with lady in waiting with flowersDe nos jours, le rôle d’une dame de compagnie a très peu changé depuis la période Tudor. Ces femmes qui entourent un membre de la famille royale l’assistent dans ses charges publiques, sans être rémunérées. Elles sont en fait le premier cercle d’individus à entourer la reine ou encore la duchesse de Cambridge. La reine en a aujourd’hui huit pour l’aider au quotidien. Ces femmes ont l’entière confiance d’Elizabeth II qui se repose entièrement sur elles pour accomplir son devoir.

Depuis 2016, les dames de compagnies de la reine n’ont pas changé. Depuis 1967, la maîtresse des robes est Fortune FitzRoy, duchesse de Grafton. Les autres dames de compagnie sont Virginia Ogilvy comtesse d’Airlie, Lady Farnham, l’honorable Mary Anne Morrison, Lady Susan Hussey, Lady Elton, l’honorable Mrs Whitehead, Jennifer Gibbs et philippa de Pass.

Lady Susan Hussey, une dame de compagnie à part dans le coeur de la reine

Parmi toutes ces femmes qui entourent la reine, il en est une qui a davantage d’importance. Lady Susan Hussey est née en 1939. Elle épouse en 1959 Marmaduke. Un an plus tard, elle devient dame de compagnie de la reine. Digne et simple, Lady Hussey aime la campagne sauvage d’Ecosse et apprécie tout particulièrement la chose hippique. En somme, elle partage plusieurs points communs avec Elizabeth II. De plus, elles n’ont que 13 ans de différence. Leurs passions communes les rapprochent rapidement. Lady Hussey est d’ailleurs souvent aux côtés de la reine pour scruter les concours hippiques. Elle a la confiance de la souveraine au point d’être considérée comme une amie fidèle. En 1982 naît le prince William, c’est elle qui est choisie pour devenir l’une de ses marraines.

Royal family

Le rôle de la dame de compagnie

Queen elizabeth with lady in waiting holding flowers 1Une dame de compagnie est cruciale pour le « métier de roi ». Le premier rôle est cérémonial. Elles l’assistent dans ses tâches de représentations en l’aidant à se vêtir de ses habits d’apparat. Mais surtout, le rôle d’une dame de compagnie est primordial au quotidienne.

Ce sont elles qui ont la charge de répondre à la très nombreuse correspondance de la reine. Elizabeth II reçoit des centaines de lettres venues d’admirateurs du monde entier. En elles repose le devoir de répondre à un maximum de courriers.

En plus du courrier, l’une des dames de compagnie gère le calendrier de la reine en organisant ses nombreuses obligations officielles. Lors de ces obligations, elles la suivent pour récupérer les nombreux présents qu’elle reçoit comme des bouquets de fleurs. Elles s’assurent en somme, que tout se passe bien lors d’un engagement officiel.

Le dévouement d’une dame de compagnie est total. Ainsi, on s’attend à ce qu’elles s’engagent pour la vie. Elles sont également choisies constamment pour que leur âge corresponde à celui de la reine. Nous pouvons le dire, elles sont les seules véritables amies d’Elizabeth II qui ne font pas parties de la famille royale.

 

K. Guillot

Vous pourriez aussi aimer

Date de dernière mise à jour : 04/11/2020

  • 2 votes. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire