Clarence House, résidence du prince Charles

Le monde entier connaît le palais de Buckingham et son célèbre balcon où la famille royale aime faire des apparitions acclamées par une foule massive. Face au plus luxueux des palais royaux se trouve le Mall. Les Champs-Elysées anglais aux couleurs pourpres pour rappeler la couleur d’un tapis rouge dessinent une large avenue qui donne accès à bien des institutions britanniques. Parmi elles, on trouve Clarence House. L’actuelle demeure officielle du prince de Galles a une longue histoire qui lui a permis de s’inscrire dans la tradition royale depuis sa création. Entrez dans les coulisses de Clarence House, demeure royale londonienne.

Au plus près du nouveau coeur de la monarchie britannique

800px king william iv by sir david wilkie 1George IV règne sur l’Angleterre depuis 1820. Le fils aîné du Roi fou est réputé pour sa vie dispendieuse et libertine. Rien n’est trop grand, rien n’est trop beau pour le nouveau souverain. Victorieux de la France napoléonienne, il veut montrer sa toute puissance au monde. A ses yeux, le château de Windsor est trop vieux et trop démodé pour concourir avec la magnificence des palais français tel que Versailles. Il lui faut un palais digne de sa grandeur. Ainsi, il rachète le manoir de Buckingham et commande des travaux d’agrandissements. George IV n’a qu’un seul but, faire de Buckingham le nouveau centre névralgique de la monarchie britannique.

Son frère cadet Guillaume partage son goût du luxe. Le duc de Clarence sait que le futur palais de Buckingham deviendra le cœur de la vie mondaine et politique de l’Angleterre. Il lui faut une demeure à la hauteur de son rang au plus près du palais. Jusqu’ici, le numéro deux de l’ordre de succession au trône vivait au palais Saint James tout proche. Mais lui aussi considère ce monument construit au XVIe siècle comme bien trop modeste pour sa vie pleine de frivolités. En 1825, il se fait construire une nouvelle maison voisine du palais Saint James, à deux pas de Buckingham.

 

Clarence House, une demeure géorgienne londonienne

Clarence house 1862Pour bâtir sa nouvelle résidence, Guillaume fait appel aux talents de l’architecte britannique John Nash. Et ce choix ne s’est pas fait au hasard. C’est lui qui est en train de réaliser l’agrandissement de Buckingham. L’architecte mène alors deux chantiers royaux à la fois séparés par seulement quelques mètres. Il s’était illustré par la construction de plusieurs avenues londoniennes très appréciées telles que Regent Street ou encore Chester Terrace. L’année 1825 est en vérité l’apogée de la carrière de l’architecte.

John Nash impose sa griffe avec un style particulier inspiré du classicisme. Avec lui, la symétrie et la proportion sont de mises. En somme, il fait du style géorgien en vogue à l’époque son cheval de bataille. Il est facile aujourd’hui de trouver des similitudes entre l’architecture de Buckingham et celle de Clarence House. Mais l’aspect actuel de la maison était quelque peu différent dans ses premières années d’existence.

Dotée de quatre niveaux, ses dimensions restent quelque peu restreintes. Pour Guillaume, sa demeure est avant tout une résidence de réception qui permet de se détacher de la noirceur des briques du palais Saint James. Blanche comme la neige et composée de salons richement décorés, Clarence House devient la dernière adresse à la mode pour les aristocrates londoniens.

 

Une maison bourgeoise au centre de l'histoire de la famille royale

Image thumb 79George IV meurt sans héritier légitime en 1830. C’est donc au duc de Clarence de lui succéder sous le nom de Guillaume IV. Il quitte alors sa chère maison de Clarence House pour monter sur le trône de Saint Edward. Mais Clarence House ne reste pas vacante pour autant. Guillaume IV la lègue à sa sœur cadette la princesse Augusta-Sophie. C’est entre ses murs qu’elle rend son dernier souffle en 1840 sans avoir donné naissance à une descendance.

Cette année-là, la reine Victoria fête ses trois années de règne. Au cours l’ère victorienne, Clarence House passe entre les mains de plusieurs membres de la famille royale. A son accession, Victoria est devenue le premier souverain à vivre au palais de Buckingham qui vient d’être achevé. Clarence House libérée, Victoria saute sur l’occasion pour l’offrir à sa mère afin qu’elle puisse au plus près de sa famille qui ne cesse de s’agrandir. Victoria de Saxe-Cobourg-Saalfeld meurt à son tour à Clarence House en 1861. La reine Victoria en profite pour faire agrandir la maison et lui donner sa physionomie actuelle avant de lui choisir un nouvel occupant. Ce sera son second fils, le prince Alfred duc d’Edimbourg. Il reste l’heureux occupant de la demeure jusqu’à sa mort en 1900. La vieille souveraine la cède alors à son troisième fils, le prince Arthur duc de Connaught. Ce sera l’un de ses derniers actes. Elle meurt à son tour en 1901.

Le prince Arthur reste alors l’occupant de la maison et cela jusqu’à sa disparition en 1942. Pendant la Seconde guerre mondiale, Clarence House subit de nombreux dommages. Bombardée, elle doit subir des travaux de reconstruction de toute urgence. Il est alors décidé de lui redonner son apparence originale. Après la mort du prince Arthur, Clarence House devient le QG de la Croix-Rouge britannique et de l’Ambulance Saint-Jean.

8530709

La maison du bonheur de la reine Elizabeth II

Image 375En 1947, la princesse héritière Elizabeth épouse son cousin le prince Philip Mountbatten. Le roi George VI veut un cadeau à la hauteur de l’amour qu’il porte pour sa fille aînée. Pour permettre au jeune couple de vivre convenablement leur vie à deux, il leur octroie Clarence House. C’est en ces lieux qu’Elizabeth et Philip souhaitent profiter de leurs enfants Charles et Anne qui naissent en 1948 et 1950. La princesse Anne a d’ailleurs vu le jour à Clarence House.

Mais la maison a cruellement besoin de rénovations. Le prince Philip prend alors en charge les travaux. Il offre à Clarence House une décoration tout en fait en accord avec leurs goûts. Sobre et élégante, elle se dote de tout le confort adéquat pour une parfaite vie de famille. Mais tous ces efforts sont vains. En 1952, Elizabeth monte sur le trône. Sa famille dépose donc ses valises au palais de Buckingham.

La demeure de Queen Mum

L’épouse de George VI a du mal à quitter le palais de Buckingham pour le laisser à sa fille. Elle ne veut pas quitter le trône. Pour autant, Queen Mum n’a pas le choix. Pour nouvelle résidence, Elizabeth II lui octroie Clarence House dont les travaux de rénovation viennent tout juste d’être achevés.

Elizabeth Bowes-Lyon doit également partager Clarence House avec sa fille cadette Margaret jusqu’à ce qu’elle déménage à Kensington Palace en 1960 pour convoler avec son époux Antony Armstrong-Jones. Queen Mum vit alors entourée de domestiques et fait de Clarence House le lieu idéal pour les rassemblements en famille. En 2000, elle fête son centième anniversaire. Pour l’occasion, toute sa famille s’est rassemblée à Clarence House pour participer aux festivités organisées pour l’occasion. Mais elle rend son dernier souffle en mars 2002.

Unnamed 1

Clarence House, résidence officielle du prince Charles

Mag 1218 prince charles camilla 02En 2003, le prince Charles pose ses quartiers dans l’ancienne demeure de sa grand-mère. Toute sa vie, il est resté très proche de Queen Mum avec qui il partage de nombreuses valeurs. Vivre dans l’ancienne maison d’Elizabeth Bowes-Lyon est très symbolique à ses yeux.

Il commence par ordonner des travaux d’envergure. Cette rénovation massive permet de redorer les salons et ravaler le bâtiment. Le prince Charles veut faire de Clarence House le centre de toute l’organisation qui l’entoure. En d’autres termes, il s’agit bien de son quartier général. A Clarence House, le prince de Galles entretient sa vie privée et publique. Il reçoit régulièrement sa famille et c’est entre les murs de la maison que certaines photographies officielles sont prises comme lors du baptême du prince George. Le prince Charles a également son bureau où il traite tous les courriers liés à sa fonction. Il organise également de nombreuses réunions avec son personnel pour organiser ses obligations.

Mais c’est surtout à Clarence House que le prince Charles reçoit les personnalités publiques du monde. Depuis la retraite publique du prince Philip en 2017, il a pris une plus grande place au sein de la famille royale. Régulièrement au côté de sa mère, il n’hésite pas non plus à la remplacer lors de certains événements. Lorsqu’un chef d’Etat étranger vient en visite officielle en Angleterre, il est aujourd’hui coutumier d’effectuer une visite de courtoisie à Clarence House avant de se rendre à Buckingham. C’est ainsi qu’on a vu le roi Felipe VI d’Espagne, le président Emmanuel Macron ou encore le Dalaï-Lama se rendre à Clarence House. Mais ne rentre pas chez le prince de Galles qui veut. Les visites sont accordées au gré des préférences politiques du maître des lieux.

457bf86293ff0c8975ce924a24797af0

Clarence House a donc toujours été l’une des demeures les plus charismatiques et les plus chères au cœur de la famille royale. Depuis sa construction, elle n’a cessé de suivre les tumultes de cette famille voyant ses occupants se succéder. De nos jours, l’expression « Clarence House » est plus qu’une simple maison bourgeoise. C’est également le nom utilisé pour désigner le bureau privé du prince Charles, au point que tous ses comptes sur les réseaux sociaux se nomment ainsi. A coup sûr, Clarence House n’a pas fini d’elle.

K. Guillot

Intérieur de Clarence House

Vous pourriez aussi aimer

Date de dernière mise à jour : 17/10/2020

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire